Skip to content

Locaux commerciaux abordables dans la ville de Zoug

30 août 2021

Neighborhood, Building, Urban
En raison de l’attractivité de son emplacement, la ville de Zoug fait face à la pénurie non seulement de logements abordables mais aussi de locaux commerciaux abordables. Ces derniers sont souvent remplacés par des surfaces résidentielles ou des bureaux à plus forte valeur ajoutée. Dans de nombreux cas, cela a un impact négatif sur la qualité du micro-emplacement.

Les surfaces commerciales, surtout au rez-de-chaussée, ont un effet vivifiant sur leur environnement. Or, c’est précisément au rez-de-chaussée qu’il est difficile pour les petits commerces dont le chiffre d’affaires est peu élevé et dont les clients sont sensibles au prix de trouver des surfaces adaptées dans les emplacements très demandés de Zoug. Cependant, un espace urbain attrayant pour tous dépend de la présence de commerces. Il est clair que la mise à disposition de surfaces commerciales abordables présente un intérêt public majeur.

Normalement, les questions d’espace urbain attrayant et de «surfaces commerciales abordables» sont traitées séparément par les communes. Or dans cette étude, des points communs et des synergies entre ces deux sujets ont été identifiés. L’objectif n’était pas seulement de montrer un moyen de mettre à disposition des surfaces commerciales abordables, mais aussi d’exploiter tout leur potentiel pour promouvoir l’attractivité du lieu et la revitalisation des centres-villes ou des zones de transformation.

Les questions suivantes ont été soulevées :

  • Quels critères devraient être utilisés pour promouvoir des surfaces commerciales abordables?
  • Quels sont les secteurs à privilégier?
  • Quels instruments sont disponibles ou devraient être développés ?
  • Où des synergies s’établissent-elles, par exemple dans la revitalisation des rez-de-chaussée à l’occasion de développements de zones?

La promotion des surfaces commerciales aux prix abordables peut revitaliser les quartiers et renforcer le commerce local. La question est de savoir ce qu’il faut promouvoir, où, comment et avec quel objectif. En conséquence, 8 options d’action concrètes ont été élaborées et comparées :

  • Classification des possibilités d’action dans les domaines du développement économique/développement urbain et de la planification/construction.
  • Différenciation supplémentaire des conditions-cadres et des mesures d’incitation
  • Évaluation du degré de réglementation

À titre d’exemple, l’option d’action «utiliser les règlements» est présentée ici:

Sur la base de cette étude, les autorités publiques peuvent définir les prochaines étapes :

En savoir plus sur les utilisations des surfaces de rez-de-chaussée: