Skip to content

Étude sur l’économie circulaire: stratégies relatives aux bâtiments existants

27 mai 2021

Construction, Scaffolding, Roof
Commandé par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), ce projet s’est penché sur les objectifs contradictoires en matière de durabilité dans les bâtiments anciens. 

En particulier dans le cas de biens immobiliers anciens, de nombreuses questions se posent en matière de durabilité. Quelles sont les mesures durables: ne rien faire, rénover pour améliorer l’efficacité énergétique, ajouter des étages ou construire à nouveau? 

Pour répondre à cette question, les paramètres suivants ont été définis: rentabilité, coût du logement, consommation de surface urbanisée, empreinte carbone et intensité des matériaux. L’une des principales conclusions du projet est que la rénovation minimale avec remplacement du chauffage est souvent optimale pour l’ensemble des cinq paramètres ci-dessus. La construction de remplacement, c’est-à-dire la démolition suivie d’une nouvelle construction, n’est souvent globalement durable que dans le cas, surtout, de réserves d’utilisation importantes, supérieures à 200%. Bien que la démolition des bâtiments détruise des logements existants et consomme beaucoup d’énergie grise, l’aspect positif de cette approche, outre le fait que les nouveaux bâtiments n’émettent pratiquement pas de CO2, est avant tout l’utilisation économe de la surface bâtie.