Skip to content

Classement des villes

29 juin 2021

Railing, Person, Human

Où vit-on le mieux en Suisse? Cette question appelle des réponses parfois divergentes. Afin d’identifier les villes les plus agréables à vivre, Wüest Partner réalise depuis 2009 une analyse systématique des 162 villes statistiques suisses. Le classement 2021 sera donc le treizième consécutif. Les villes sont évaluées sur la base de onze critères, parmi lesquels figurent le marché du travail, l’éducation, la sécurité, la protection sociale et le pouvoir d’achat. Les résultats sont publiés dans le numéro de juillet du magazine Bilanz et sont accompagnés d’informations complémentaires passionnantes. En outre, il est possible de consulter sur le site https://www.städteranking.ch le classement actuel (ainsi que les résultats des années précédentes) par rapport aux coûts d’habitation des logements occupés ou à la proportion de logements à loyer abordable (LLA) sur la plateforme https://www.städteranking.ch . 

Top 3

Comme les années précédentes, Zurich occupe la première place du classement. La ville la plus peuplée de Suisse se distingue particulièrement dans les domaines de mobilité, de santé, du marché du travail et de l’éducation. La deuxième place revient à la ville de Zoug qui, par rapport aux autres villes suisses, obtient des résultats particulièrement bons en ce qui concerne la dynamique de la population, l’offre commerciale et la valeur récréative. Les avantages fiscaux contribuent également à sa grande attractivité. A la troisième place,  la ville de Berne séduit par son marché du travail ainsi que son offre diversifiée de culture et de loisirs.

Top 10

Dans le top 10 figurent les villes de Winterthur (4), Bâle (5), Aarau (6), Genève (7), Lucerne (8), Uster (9) et Lausanne (10), qui y étaient présentes l’année dernière. 

Les étoiles montantes 

Cette année, parmi les grands gagnants du classement figurent de nombreuses communes dans les agglomérations des grands centres. En Suisse romande, Bussigny-près-Lausanne et Pully, près de Lausanne, font les avancées les plus remarquables, ainsi que Meyrin et Lancy dans l’agglomération genevoise. En ce qui concerne la Suisse alémanique, les villes de Ostermundigen (agglomération de Berne), Binningen (agglomération de Bâle) et Küsnacht ZH (agglomération de Zurich) se distinguent. 


Explication

  • Le classement des villes par «Bilanz» a été élaboré par Wüest Partner en 2009. 
  • Son objectif est de rendre toutes les villes aussi comparables que possible grâce à une analyse systématique. Les résultats font part de constatations sur la qualité de vie. 
  • Chaque ville est évaluée par rapport aux autres. Cela signifie qu’une ville ne peut progresser dans le classement que si elle s’améliore proportionnellement aux autres villes.

Méthodologie 

  • Wüest Partner a évalué la qualité de vie dans 162 villes suisses sur la base de onze critères (marché du travail ; population et logement ; éducation et formation ; culture et loisirs , infrastructure commerciale ; santé et sécurité ; affaires sociales ; mobilité ; attractivité fiscale, pouvoir d’achat et primes d’assurance maladie ; particularités de la ville). Ces onze critères sont à leur tour constitués de 115 variables individuelles. Les onze critères sont pondérés de manière égale. 
  • Les 162 villes statistiques de Suisse définies par l’Office fédéral de la statistique (OFS) ont été examinées selon des critères de densité et de taille (population et emplois).